Chirurgie plastique en Turquie pour les suisses : Reportage TV5monde

Chirurgie esthétique en Turquie pour les suisses

Il existe de nombreux reportages sur la chirurgie esthétique. Le plus récent a été diffusé via l’émission Temps présent : magazine de reportages sur la chaîne TV5monde, présentée par Jean-Philippe Ceppi. Ce reportage parle de la chirurgie esthétique organisée par Medespoir et de la prise en charge d’une patiente pendant son séjour en Turquie.

Ce reportage a été réalisé dans le but de comprendre comment les femmes prétendument féministes s’intéressent au bistouri. La journaliste, qui a suivi la patiente Jennifer pendant son séjour, est une militante féministe présumée. Elle a essayé de comprendre pourquoi toutes ces femmes parlaient de nouvelle naissance, de nouvelle vie et de confiance en soi après la chirurgie esthétique.

Chirurgie esthétique pour les patientes francophones en Turquie

L’engouement pour la chirurgie esthétique s’est emparé des jeunes femmes francophones, puisqu’elles ont à peine 18 ans et commencent à changer de look, tout comme les influenceurs des réseaux sociaux, les influenceurs de télé-réalité. Tout en revendiquant leur féminité, ces femmes revendiquent aussi le droit au Botox et à la chirurgie esthétique pour leur bien-être, et ce pour leur confiance en elles et en leur corps.

Elles suivent une chirurgie plastique du sein, des fesses et du visage. Ils injectent également du Botox pour obtenir un visage éclatant et des lèvres pulpeuses. A ce jour, environ 50 000 patients suisses se sont rendus en Turquie pour une chirurgie esthétique.

Dans ce reportage, c’est Medespoir qui a capitalisé sur les lauriers du journaliste et la confiance de la patiente Jennifer Martinez, une restauratrice de 27 ans. Avec un revenu moyen, elle ne pouvait pas se permettre une augmentation mammaire en Suisse et l’a donc confiée à Medespoir en Turquie. Lors de son séjour en Turquie, elle a pu avoir les seins de ses rêves ainsi que la liposuccion et le lipofilling. À son retour, elle est devenue une femme satisfaite avec des courbes à la hauteur de ses attentes.

Pourquoi les patients suisses se rendent-ils en Turquie pour une chirurgie esthétique ?

En Suisse, la chirurgie esthétique coûte cher, et pour les citoyens aux revenus modestes, il est impossible de s’offrir le physique de ses rêves. De plus, avec les nouvelles icônes de la beauté, il devient de plus en plus difficile pour ces femmes de se comparer à des célébrités dont le corps est sculpté au centimètre près.

Pour faire face à cette frustration et obtenir la chirurgie esthétique de leur choix, elles se tournent vers le tourisme médical. La solution se trouve alors dans des destinations comme la Turquie, qui propose tous les types d’interventions esthétiques dans des cliniques de pointe à des prix abordables. D’ailleurs, vous pouvez suivre les équipements du Centre ARAM CLINIC qui travaille en partenariat étroit avec Medespoir.

L’influence des stars de la télé-réalité

L’influence des personnalités publiques ne fait plus de doute, rien que par le nombre de leurs followers et les messages postés on peut comprendre l’ampleur de ce phénomène. D’ailleurs, dès qu’elles découvrent le bon endroit pour réaliser leurs interventions, elles n’hésitent pas à en parler à ceux et celles qui les suivent. Et cela, en mettant en avant leur collaboration avec les cliniques et agences de tourisme médical. Une relation gagnant-gagnant car elles bénéficient de tarifs réduits et les agences peuvent toucher un public plus large.

Medespoir a compris l’impact que les influenceurs peuvent avoir sur le développement et la promotion de la chirurgie esthétique auprès d’un public plus jeune. Bien que Medespoir soit une agence franco-tunisienne, elle a conquis la Turquie en travaillant avec les meilleures cliniques et a su s’affirmer et prendre place dans le paysage de la chirurgie esthétique en Turquie. Medespoir continue d’accueillir des patients et d’organiser pour eux des séjours médicaux tout compris où ils le souhaitent.