In Vitro Tunisie : fécondation in vitro ou FIV Tunisie à prix doux

La fécondation in vitro Tunisie, appelée également FIV Tunisie est une technique médicale qui, au cours des dernières décennies, a aidé des milliers de couples à réaliser leur rêve de donner naissance à un bébé.

Il s’agit du processus de procréation médicalement assistée dont le principe est de prélever des ovules et du sperme des conjoints, afin de mettre en contact l’ovocyte avec un spermatozoïde hors de l’utérus, in vitro.

On effectue ensuite la culture embryonnaire dans un milieu proche de l’environnement naturel des trompes utérines. L’embryon est par la suite transféré dans l’utérus maternel.

Cette méthode permet de résoudre le problème d’infertilité que ce soit chez l’homme ou la femme.

In Vitro Tunisie

Prix de la FIV Tunisie

La technique de la fécondation in vitro en Tunisie vous est accessible à un prix doux et très abordable comparé à celui en Europe.

Les forfaits proposés sont variés selon les besoins et l’envie de chaque couple. Les tarifs vous permettront en général de profiter de l’expertise de médecins qualifiés, spécialisés en fécondation in vitro (FIV), d’un accompagnement personnalisé et d’un séjour tout inclus dans un hôtel de luxe.

Interventions Prix Tunisie Séjour
Fécondation in vitro 1850€ Sans séjour
Fécondation in vitro avec séjour 2850€ 16 nuits/17jours
Insémination artificielle 1000€ Sans séjour
Insémination artificielle avec séjour 1650€ 9 nuits/10jours
Biopsie testiculaire 1350€ Sans séjour
Biopsie testiculaire avec séjour 1750€ 3 nuits/4jours

Procédure de la fécondation in vitro

In Vitro Tunisie : procédure

La fécondation in vitro se déroule selon un programme de traitement qui s’étale sur de nombreuses étapes :

Stimulation ovarienne :

Pour réaliser une FIV Tunisie, il faut commencer par la stimulation ovarienne de sorte que les ovaires produisent plusieurs ovocytes à la fois et non pas un seul comme c’est le cas naturellement. Cette étape, qui dure entre 10 et 20 jours, permet aussi de contrôler la date d’ovulation.

La stimulation ovarienne est assurée par un traitement hormonal administré à la femme sous forme d’un nombre d’injections quotidiennes de gonadotrophines à activité FSH ou LH qui permettent de stimuler la maturation des follicules pour les mener à produire plusieurs ovocytes simultanément.

De nombreuses échographies et des analyses régulières du taux d’œstradiol dans le sang sont réalisées pour superviser la croissance des follicules.

Ponction folliculaire :

Une fois un nombre suffisant de follicules a atteint la taille nécessaire et qu’assez d’ovocytes sont bien développés, une injection d’hormone HCG est administrée afin de stimuler la maturation des ovules. 36 heures après, la ponction folliculaire est réalisée, c’est-à-dire que les ovocytes mûrs sont prélevés. Cette étape, qui dure environ 15 minutes, peut être douloureuse, elle est donc réalisée sous anesthésie générale ou locale avec la prise d’un sédatif pour assurer le maximum de confort à la patiente.

Le sperme est prélevé le jour même, et les spermatozoïdes y sont extraits et conservés à la température du corps humain.

Fécondation des ovocytes :

L’insémination des ovules se passe soit en exposant l’ovocyte aux spermatozoïdes dans un liquide de culture et attendre que la fécondation se déroule spontanément, soit en ayant recours à la technique ICSI (Intra-Cytoplasmic Sperm Injection) qui consiste à exécuter une micro-injection d’un spermatozoïde dans un ovocyte à l’aide d’une pipette.

Culture embryonnaire en laboratoire :

Suite à la fécondation des ovocytes, les zygotes ou ovocytes fécondés commencent à se multiplier. En 24 heures, les embryons sont obtenus. Ils sont examinés quotidiennement en laboratoire et sont classifiés selon leur évolution et capacité de division

Transfert embryonnaire :

Un ou deux embryons (les plus résistants) sont transférés dans l’utérus à l’aide d’un cathéter introduit par voie vaginale. L’intervention, simple et sans douleur, s’effectue au bloc opératoire.

Après son insertion dans l’utérus, l’embryon continue son évolution jusqu’à son implantation. Les embryons surnuméraires sont généralement conservés par congélation, pour ne pas avoir à refaire une stimulation ovarienne dans les essais ultérieurs, s’il n’y a pas de grossesse. Plusieurs essais sont souvent nécessaires avant que la grossesse ne se produise.

Indication d’une FIV Tunisie In Vitro Tunisie  : indications

La technique de FIV est indiquée dans les cas où la fécondation naturelle est impossible, pour les raisons suivantes :

  • Une anomalie tubulaire
  • Une endométriose
  • Des anomalies du spermogramme liées au nombre de spermatozoïdes, leur mobilité et leur forme
  • Une infertilité inexpliquée

Suites de l’intervention

Comme toutes les techniques médicales, des risques de complications sont parfois présents. Les techniques de FIV ne font pas l’exception. Cependant, pour cette intervention, les risques graves sont rares et exceptionnels. On en cite :

  • L’hyperstimulation ovarienne qui se manifeste par l’augmentation très importante de la taille des ovaires
  • Une rétention d’eau, sensation de gonflement et prise de poids
  • Les grossesses multiples, qui à leur tour augmentent le risque de grossesse pathologique et d’accouchement prématuré
  • L’infection des trompes
  • Des allergies avec réaction cutanée
  • Les risques de phlébites, d’embolie pulmonaire, ou d’accidents vasculaires cérébraux sont présents mais très rares