Reduction mammaire Tunisie : chirurgie de l’hypertrophie mammaire

La reduction mammaire Tunisie est une intervention de chirurgie esthétique radicale et irréversible qui permet de remédier au problème de l’hypertrophie mammaire, en réduisant la taille des seins et en corrigeant le relâchement cutané et l’affaissement de la poitrine.

Reduction mammaire Tunisie

Reduction mammaire Tunisie : quel principe ?

Le principe de cette opération de chirurgie esthétique en Tunisie tout compris consiste à remodeler la glande mammaire, diminuer les canaux galactophores (lactifères) qui sont à l’origine de cette hypertrophie, retirer la graisse et la peau en excès et repositionner les mamelons et les aréoles (redrapage de la peau), afin de remonter les seins et avoir un joli galbe.

La chirurgie permet aussi de corriger la ptôse mammaire et l’asymétrie des seins. On ne peut pas réaliser une réduction mammaire sans chirurgie donc toute crème raffermissante prétendant diminuer le volume des seins est simplement une arnaque.

Plastie mammaire de réduction : à quel prix ?

Si vous envisagez de réaliser la chirurgie esthétique de réduction mammaire en Tunisie, Linda Esthétique vous propose un forfait tout compris à prix doux et pas cher.  Ce forfait inclut le coût de l’intervention réalisée par un chirurgien qualifié, votre séjour dans un hôtel de luxe, l’accueil à l’aéroport et la prise en charge intégrale avant et après l’opération.

Pour obtenir des informations plus précises concernant le prix d’une reduction mammaire Tunisie, demandez gratuitement votre devis en ligne.

Intervention Tarif en Tunisie Séjour
Réduction mammaire 2100 € 5 nuits et 6 jours

Réduction mammaire : comment se déroule l’intervention ?

Cette intervention de chirurgie mammaire dure environ 2 heures sous anesthésie générale et nécessite 1 ou 2 nuits d’hospitalisation.

Avant l’opération, la consultation préopératoire est une étape importante durant laquelle la patiente rencontre le chirurgien plasticien. Ce dernier examinera les seins et évaluera les modifications qui devraient y être apportées. Des analyses sanguines, une radiographie et /ou une mammographie devraient être réalisées à l’avance.

Durant l’intervention de réduction des seins, le chirurgien pratique 3 types d’incisions qui formeront une cicatrice en forme de T inversé ou d’une ancre marine :

  • Une cicatrice périaréolaire ou “round-block”
  • Une cicatrice verticale sous l’aréole
  • Une cicatrice horizontale dans le sillon sous mammaire

Si l’hypertrophie n’est pas importante, deux incisions sont suffisantes (cicatrice périaréolaire et cicatrice verticale). Le chirurgien effectue une ablation d’une partie de la glande mammaire hypertrophiée et une liposuccion de la graisse en excès, la peau est redrapée et les mamelons sont repositionnés afin de donner au sein un aspect plus ferme et moins tombant.

Un drain est inséré dans la zone opérée afin de collecter les sécrétions lymphatiques et les petits écoulements sanguins et faciliter leur évacuation.

Quelles sont les suites opératoires après une chirurgie de diminution du volume des seins ?

Suite à l’opération, la patiente sera touchée par des gonflements et des ecchymoses qui partiront quelques jours après l’opération.Les drains sous-cutanés sont ôtés après 3 jours de l’intervention.

La période d’arrêt de travail dure entre deux à trois semaines. Il est par contre déconseillé de porter des charges lourdes est pendant au moins un mois. Le sport et les activités physiques intenses sont interdits pendant deux mois postopératoires. Il est impératif de porter un soutien-gorge spécial pendant 4 semaines afin de soutenir les seins et d’assurer une bonne cicatrisation. L’intervention de la réduction mammaire n’est pas douloureuse et la prescription des antalgiques est dans ce cas, suffisante.

Quelles sont les gênes liées aux seins hypertrophiques ?

En effet, l’hypertrophie mammaire représente un réel handicap et une source de souffrance que ce soit à l’échelle morale ou physique. La taille excessive des seins peut engendrer le relâchement de la peau au niveau de la poitrine, un malaise en bougeant lors de l’exercice sportif ou d’une activité physique intense, ainsi qu’une mauvaise posture qui s’accompagne de douleurs dorsales et musculaires.

Le volume excessif des seins est aussi à l’origine de plusieurs gênes psychologiques pour certaines femmes tel le manque de confiance en soi et des difficultés à s’exposer en plage ou de porter certains habits.

Plastie de réduction des seins et grossesse

Il est préférable d’effectuer cette intervention après l’achèvement des grossesses pour ne pas gâcher le résultat esthétique de la réduction mammaire.

Cependant, une grossesse est possible après l’opération de réduction des seins mais il faudrait compter au moins une année postopératoire afin de reposer les tissus mammaires et attendre une régénération possible des canaux lactifères après leur repositionnement.

L’allaitement pourrait être possible mais il est important de savoir que : plus la quantité du tissu glandulaire retiré est importante, plus la possibilité d’allaiter naturellement est faible.

Quels sont les risques liés à une réduction mammaire ?

Effectuée par des chirurgiens compétents et expérimentés, la reduction mammaire Tunisie réalisée dans notre clinique esthétique partenaire en Tunisie est courante et sûre. Cependant, comme toute intervention chirurgicale, la réduction mammaire a ses risques qui sont rares :

  • Problèmes de cicatrisation notamment dans le cas des personnes fumeuses (nécessite une réintervention).
  • Apparition de kystes ou de nodules
  • Mauvaise revascularisation de l’aréole
  • Nécrose de l’aréole pour les personnes fumeuses ou en surpoids.
  • Infection et phlébite.