Les facteurs qui influencent l’élasticité cutanée

Le vieillissement de la peau diffère d’une personne à une autre selon la génétique et le mode de vie, mais pour la plupart d’entre nous, le vieillissement cutané commence à affecter l’apparence et la texture de la peau dès l’âge de 30 ans. Les ridules apparaissent généralement en premier, suivies des rides. Avec le temps, nous connaissons une perte de volume et une perte d’élasticité.

Le vieillissement de la peau est un processus naturel causé par des facteurs que nous ne pouvons pas contrôler (tels que la génétique) et par des facteurs externes influençant l’élasticité cutanée que ce soit positivement ou négativement.

Prendre des décisions judicieuses et donner à la peau la protection dont elle a besoin peut l’aider à paraître jeune à long terme.

élasticité cutané

Quels sont les facteurs internes et externes qui influencent l’élasticité de la peau ?

La perte de fermeté et l’apparition des rides sont une partie inévitable du vieillissement cutané. Le vieillissement de la peau est un processus naturel, dont une grande partie est causée par des facteurs internes que nous ne pouvons pas changer.  Cependant, il existe plusieurs facteurs externes ayant un impact majeur sur le manque d’élasticité cutanée et qu’on peut éviter.

Les causes internes :

Notre âge biologique détermine les changements structurels de la peau et l’efficacité de la fonction cellulaire, et cela ralentit d’année en année.

  • L’âge : la microcirculation dans les couches cutanées diminue avec l’âge et l’apport de nutriments et d’oxygène à la surface de la peau devient moins efficace. Il en résulte une diminution de l’éclat rose de la peau. Avec l’âge, les niveaux de collagène et d’élastine diminuent (collagène de 1% par an).  En plus, la production d’acide hyaluronique ralentit, la peau devient plus sèche et perd son élasticité.
  • Les changements hormonaux : les hormones agissent comme des messagers dans la peau, stimulant la production de substances telles que le collagène qui donnent à la peau jeune sa structure ferme et élastique. Pendant la ménopause, l’activité hormonale ralentit et les niveaux de collagène diminuent.

 Les causes externes :

Le stress oxydatif, qui provoque un vieillissement prématuré de la peau, est accéléré et déclenché par divers facteurs liés au mode de vie :

  • Le soleil : les rayons UVA et UVB du soleil affectent la peau de différentes manières. Les rayons UVA sont le plus souvent associés au photo- vieillissement (vieillissement prématuré de la peau causé par le soleil) car ils contribuent à la dégradation des composantes de la peau tels que l’acide hyaluronique, le collagène et l’élastine qui sont essentiels pour la fermeté et l’élasticité de la peau. Les rayons UVB peuvent causer des dommages immédiats comme les coups de soleil et des dommages à long terme comme le cancer de la peau.
  • La pollution : la pollution déclenche la libération de radicaux libres et accélère le stress oxydatif de la peau.
  • Le tabac : la fumée de tabac est une source majeure de radicaux libres nocifs pour la peau. Le tabagisme affaiblit la peau et contribue à l’apparition des rides par la :
  • Diminution de la microcirculation de la peau, ce qui entraîne une diminution de l’apport d’oxygène et de l’alimentation.
  • Diminution de la sécrétion de collagène et de l’élastine : les fibres qui donnent à la peau son élasticité.
  • L’alimentation : les aliments que vous mangez jouent un rôle important dans la santé de la peau. La qualité des aliments digérés peut être responsable à l’amélioration ou la diminution de l’élasticité cutanée.
  • Le manque de sommeil : la peau a besoin de sommeil pour se réparer et se régénérer. Le sommeil nocturne est très important pour le renouvellement des cellules de la peau et pour l’amélioration de la qualité de la peau.