Lifting des cuisses : Mon témoignage

lifting-des-cuissesAujourd’hui je voudrais témoigner de mon expérience. Je m’appelle Marie et j’ai 17 ans.J’ai effectué un by pass et perdu presque la moitié de mon poids de 126 kg à 75 kilos en quelques mois. La perte d’autant de poids a fait que j’avais la peau qui pendouillait de partout.

Je dois avouer que ce n’était pas très glamour et très gênant voir handicapant dans la vie de tous les jours.

Le 16 juillet je me suis fait opérer d’un bodylift circulaire. J’étais très contente de me débarrasser de toute cette peau qui me complexait beaucoup.

Concernant les cuisses, le chirurgien en tirant ma peau m’avait expliqué qu’il y avait 2 techniques :

La première technique consiste à ouvrir la cuisse près du pubis et retirer la peau vers le haut. La cicatrice est moins voyante mais d’après le chirurgien cette technique est déconseillée pour moi. Avec le temps et la gravité aidant, la peau allait se détendre avec le temps et après 3-4 ans l’excédent allait réapparaitre et c’est comme si l’opération n’aurait servi à rien.
La Deuxième technique est la plus utilisée et consiste à retirer l’excédent de peau du haut de la cuisse jusqu’au niveau du genou. La cicatrice restera rouge pendant 2-3 ans mais c’est la meilleure technique pour retendre les cuisses. Ainsi j’ai opté pour un lifting des cuisses.

Mon lifting des cuisses: L’hospitalisation:

Voici comment s’est déroulée mon hospitalisation:

J-1: veille de l’opération:

Je suis rentrée à la clinique la veille de l’opération pour faire tous les tests nécessaires : test sanguin, test cardiaque et le rendez-vous avec l’anesthésiste.

J’ai dû rester à jeun à partir de minuit.

 Jour-J: Jour de l’opération:

A 9 h on m’a fait les dessins pré-op dans une pièce pendant 30-45 min. Ensuite en route vers le bloc opératoire.résultat-lifting-cuisses

A mon réveil j’avais déjà le panty, les bas de contention et la sonde urinaire et j’avais très mal.

J’avais aussi des fourmillements dans les orteils et dans la soirée j’ai commencé à ne plus sentir ma jambe gauche. Le chirurgien est passé et m’a affirmé que c’était dû à ma position au bloc durant l’opération. Avec la dose d’antidouleurs la douleur est partie.

  J+1: Lendemain de l’opération:

Le lendemain de l’opération ma jambe était toute lourde et je n’arrivais pas à la bouger. Mes orteils tombants n’avaient plus de sensations. Après avoir téléphoné au chirurgien en chef et fait appel à un neurologue, ils m’ont enlevé le bas de contention de la jambe gauche.

Durant cette opération on m’a enlevé 400 gr de peau à chaque jambe (=800gr) et 1l de graisse par jambe (=2l) ce qui fait +- 2,8Kg en moins.

Suite de l’hospitalisation:

après-bypassMes sensations sont revenues petit à petit.3 jours après l’opération on m’a enlevé les pansements et ils les ont remplacé par un spray-colle. Les bleus sont assez impressionnants mais c’était dû à la liposuccion mais ça ne faisait pas du tout mal. Ils sont d’ailleurs partis 1 semaine après ma sortie.
4 jours après l’opération je marchais déjà lentement mais sans aucune douleur. J’ai eu alors l’autorisation pour sortir.

Résultat de l’opération :

Alors voilà, 1 mois après l’opération je dois vous dire que jamais je ne me suis sentie aussi bien de ma vie , le parcours a été long et semé d’embuches mais le résultat est là et il est satisfaisant.

L’obésité est aujourd’hui pour moi un lointain souvenir