Lifting frontal : comment traiter les rides du front ?

Le front est une partie importante du visage. C’est en effet à travers cela que de nombreuses émotions sont transmises ou accentuées. Quiconque est surpris ou effrayé, a tendance à lever les sourcils en fronçant les sourcils. Ceux qui sont agacés ou méfiants ont tendance à resserrer leurs sourcils marquant la zone glabellaire. Les mouvements mimiques provoquent des rides continues de la peau. S’ils persistent avec le temps, ils deviennent progressivement profonds et visibles, même en l’absence de mouvement mimique.

Les rides sur le front, surtout si elles sont visibles sans bouger le visage, sont considérées comme un signe de vieillissement et peuvent transmettre une apparence stressée. Cette imperfection a été très efficacement contrôlée par l’avènement de la toxine botulique, qui a permis de réduire la cause de la formation de rides : le mouvement mimique excessif.

Lifting frontal

La chirurgie esthétique du front comporte les interventions suivantes visant à rendre cette zone du visage agréable :

Toxine botulique pour lisser les rides du front

Le traitement à la toxine botulique, est le procédé de médecine esthétique le plus demandé au monde. L’injection de la toxine botulique réduit temporairement la mobilité musculaire du front en atténuant les rides mimiques qui se forment dans cette zone du visage. Ce sont des lignes d’expression qui sont fixées en raison d’un stress mécanique excessif sur la peau.

Les infiltrations de la toxine botulique sont recommandées pour réduire les rides frontales, les rides glabellaires et les soi-disant pattes d’oie.

Le traitement est peu invasif et implique quelques petites injections à l’aide d’une aiguille fine. Le traitement est pratiquement indolore et le patient peut immédiatement reprendre ses activités normales. Habituellement, aucun type d’anesthésie n’est effectué avant de procéder à l’injection mais sur demande du patient, une anesthésie topique peut être utilisée.

Chirurgie esthétique frontale et lifting temporal

Le lifting temporal est une chirurgie faciale cosmétique classée comme un mini lifting du visage. La procédure vise à corriger le ptosis de l’arcade sourcilière qui rend les sourcils tombants. Deux incisions sont faites au milieu des cheveux dans la région temporale. La structure musculaire cutanée de cette zone est élevée et les lambeaux sont suturés. Cicatrices : De petites cicatrices subsistent au milieu des cheveux des deux côtés. Celles-ci ne sont normalement pas visibles car elles leur sont masquées.

La procédure de levage temporal est réalisée sous anesthésie locale avec sédation profonde ou sous anesthésie générale. Le choix du type d’anesthésie à effectuer dépend de l’état du patient. Le chirurgien esthétique prescrit des tests sanguins et l’électrocardiogramme lors de l’examen médical. Ceux-ci déterminent l’état de santé du patient.

Le résultat de la levée temporelle est permanent. Chez les personnes particulièrement disposées, il est possible que la procédure puisse être répétée après plusieurs années.

Chirurgie esthétique combinée

La correction des imperfections frontales, considérant que cette zone du visage n’est pas particulièrement problématique, est presque toujours mise en œuvre comme une intégration d’un programme chirurgical plus complexe. Par exemple, le lifting temporal est très souvent associé à une blépharoplastie.

Les avantages de la chirurgie esthétique combinée sont deux. Premièrement, le temps de guérison de l’opération combinée est inférieur à la somme des jours des opérations individuelles. Ensuite, la réalisation de deux ou plusieurs interventions simultanément permet de réduire les coûts globaux.